Redbreast Irish Whiskey

Redbreast Irish Whiskey

Redbreast

Irish Whiskey

Redbreast
12 Ans

Redbreast 12 Year Old Irish Whiskey

Il s’agit certes de l’entrée de gamme de Redbreast, mais il n’en reste pas moins l’un des meilleurs  whiskeys irlandais Single Pot Still sur le marché.

12 Year Old Range

Redbreast
Cask Strength

Redbreast 12 Year Old Cask Strength
Le Redbreast 12, un nectar déjà excellent, mais ici dans sa version brut de fût à un degré d’alcool de 58.6 – qui saura certainement ravir les plus expérimentés d’entre-vous.

Cask Strength Range

Redbreast
15 Ans

Redbreast 15 Year Old Irish Whiskey

Les trois années supplémentaires de maturation du Redbreast 15 en font un sublime whisky, embouteillé à un degré plus élevé (46°).

15 Year Old Range

L’histoire du Redbreast

Le Redbreast est né en 1903, lorsque la distillerie Jameson, à Dublin, fournissait la branche irlandaise de Gilbey’s wine & spirits en « New Make Spirit » (alcool au sortir de l’alambic) . Gilbey’s important divers types de vins, possédait déjà de nombreux fûts de bonne qualité, qui étaient ainsi envoyés à la distillerie dublinoise afin d’être remplis et renvoyés dans les entrepôts du distributeur.

Selon le folklore qui entoure le whiskey irlandais, le directeur de Gilbey’s était un passionné d’ornithologie et nomma ainsi trois des whiskeys de l’entreprise par des noms d’oiseaux : Chaffinch, Yellowhammer et Redbreast. Malheureusement, la marque Redbreast souffert terriblement lorsque la catégorie « whiskey irlandais » connut un déclin sans précédent après les années 1950. C’est ainsi que la distillerie du mettre un terme au contrat en 1971, forcée de fermer ses portes.   Gilbey’s continua cependant d’embouteiller leur propre stock de Redbreast, mais le whiskey n’était pas vraiment bon et dans les années 1980, la marque avait quasiment disparue.
Heureusement, en 1991, Redbreast renaquit de ses cendres grâce à Midleton Whiskey, qui permis à la marque de rester en vie, aux côtés de solides références comme Green Spot. Barry Crockett, l’ancien maître distillateur de la distillerie de Midleton n’est pas étranger à ce revirement de situation. Depuis la reprise de la distillerie par le groupe Pernod Ricard, Midleton s’est toujours montré à l’avant-garde d’une industrie qui connait depuis quelques années un second souffle !

L’engouement pour Redbreast a connu un tournant désicif il y a quelques années, alors qu’il faisait son apparition dans les rayons de quelques grands magasins, avec une marque dont la signature aux accents de sherry lui permet de voir sa base de fans grandir de jour en jour ! D’autres expressions ont suivi, avec par exemple le 15 ans d’âge, à la base une exclusivité pour un marchand français, qui finalement s’est vu ajouter à la gamme permanente en 2010, ainsi que l’incroyable « cask strength » (brut de fût) lancé en fin d’année 2011.

Distillerie de Bushmills